Admin ]
Nous sommes le  jeudi 21 septembre 2017

Glossaire du vocabulaire latin des polyptyques Tous les termes économiques et techniques sont issus d'au moins une des éditions de polyptyque et sont répertoriés et mis en valeur dans l'étude (lettres bleues). Chacun d'entre eux est nommé par sa forme la plus courante (en fonction de sa présence dans les divers polyptyques et par rapport à la fréquence la plus importante). Ces derniers sont placés en tête de la définition, en petites majuscules et en caractères gras. Toutes les autres formes du mot sont ensuite dénombrées avec l'indication des textes, sous forme abrégée, dans lesquels elles se trouvent. Les différents sens du terme sont ensuite distingués et définis sous forme d'une phrase brève, tout en indiquant les références à l'étude. Les synonymes éventuels sont aussi mentionnés. Enfin, seuls les mots latins ont été pris en compte. Un lien vers un site italien consacré notamment au latin

Sélectionnez la lettre désirée :

A            B                C                D                E                F                G               H                               J                  L                M                N                O                P                Q                R                S                T                U                V                W               

* ACCOLA FORMES : accola (REI), acla (DER). 1) Originellement tenure d'un dépendant de condition dite accola. 2) Exploitation rurale dépendante, propre surtout à la région champenoise, se distinguant du manse (mansus). Elle est constituée d'une parcelle bâtie et d'une partie foncière exploitée. Il existe des accolae ingenuiles.

* ALNA FORME :  alna (GER). L'aune, une unité de longueur utilisée pour mesurer les étoffes.

* AESTIVA FORMES : aestiva (REI, AMA), aestivatica (REI), aestas (AMA). 1) Le trémois. Les labours et les semailles de printemps, effectués généralement en mars ou avril. 2) Le trémois. La sole (satio) où sont semées les céréales de printemps. 3) L'été, comme terme de paiement. SYNONYMES : tramisum, ven.

* AGRARIA FORME : agraria (GER). Redevance à acquitter probablement en céréales dans un domaine de Saint-Germain et associée une fois au terme canonica. Contribution mal définie.

* ALODUM FORMES : alodum, alodis (GER). Mode de possession. La propriété personnelle, qui se transmet héréditairement.

* AMBASCATIO FORMES : ambascatio (DER),  ambasciaticum (DER), ambasccatio (DER), ambacciacum (DER), ambaccatio (DER). Charroi à longue distance, limité souvent à 40 lieues (propre à Montier-en-Der). Il semble être dirigé vers les villes de marché. SYNONYME : carropera, angaria, vehitura.

* ANGARIA FORMES :  angaria (GER, PRU), angera (PRU). Charroi effectué sur de longues distances avec des quantités importantes généralement de vin ou de céréales, mais aussi divers produits artisanaux. Cette prestation est effectuée en association avec d'autres tenanciers (socius) qui participent à la constitution de l'attelage. Le service peut aussi être exécuté seul (angaria integra). SYNONYME : carropera de vino, magisca, vinericia, vehitura, ambascatio. 1) L'ansange, mesure de superficie utilisée pour évaluer les terres arables et plus rarement les prés. Il est inférieur au bonnier et plus ou moins voisin de l'arpent. Il représente un peu plus de 5 journaux à Montier-en-Der. 2) Lot-corvée : parcelle de la réserve mesurée en ansanges, exploitée par un tenancier au profit exclusif de son seigneur.

* AQUATERCUM FORME : aquatercum  (DER). Droit de pêche. Terme propre à Montier-en-Der.

* ARARE FORME : arare (tous sauf LOB et AMA). 1) Labourer. 2) Cultiver (définition du lot-corvée).

* ARATICUM FORME : araticum (REI). Redevance proportionnelle, proche de la dîme. C'est une contribution en blé ou en foin. SYNONYME : decima.

* ARATRUM FORME :  aratrum  (PRU). Un instrument aratoire, araire ou charrue. SYNONYME : carruca.

* ARATURA FORME : aratura (REI, DER). 1) Prestation de labour. 2) Exécuter un lot-corvée. Service consistant à cultiver personnellement une parcelle de la réserve. SYNONYME : arare, laborare, riga.

* ARBORETUM FORME : arboretum (LOB, AMA). Un verger faisant partie de la réserve, accolé au centre d'exploitation. SYNONYME : viridarium.

* AREA FORME : area (GER, MAU). 1) Un emplacement urbain construit (entrepôt) ou un étal de marché. SYNONYME : sessus (sens 2). 2) Area molendini : un moulin (à la fin du 9e siècle et surtout au 10e siècle). 1) L'arpent, mesure de longueur à Saint-Maur. 2) L'arpent, mesure de superficie pour les vignes et les prés surtout dans la région parisienne. Il représente environ 0,1 ha. SYNONYME : juctus (MAU).

* AUTOMNUS FORME : automnus (PRU). 1) L'hivernage. Les labours et les semailles d'hiver, effectués généralement en octobre (terme propre à la région rhénane). 2) L'hivernage. La sole (satio) où sont semées les céréales d'hiver. SYNONYMES : waim, hibernaticum.

* AVERGARIA FORME : avergaria (REI). 1) Pièce de terre cultivée ou laissée en herbe (terme rémois). 2) " Verchère ", champ enclos, proche des habitations et donc particulièrement bien entretenu. SYNONYME : olca.

* AXILIS FORMES : axilis  (REI, LOB, PRU), axiculus (GER), asciculus (GER), ascilus (REI), ascillus (REI). Les voliges. Ce sont des lattes de bois permettant de couvrir un bâtiment ou des murs. Elles servent de support aux bardeaux (scindolae).

* BANNUS FORME : bannus (GER, REI, MAU). Toute prestation de travail exigée en vertu du droit de ban.

* BASILICA FORME : basilica (PRU). Une église quelconque (dans le polyptyque de Prüm). SYNONYME : ecclesia.

* BATTERE FORME : battere  (PRU). Battre le blé. SYNONYME : flagellare, triturare, excutere, scutere.

* BENEFICIUM FORMES : beneficium, benefitium (GER, AMA, PRU). Mode de possession. Bien foncier concédé à titre d'usufruit, sans charges, probablement contre un lien de dépendance personnel, un service particulier ou une fonction domaniale. HOMONYME : beneficium (boneficium).

* BINALIA FORME : binalia (MAU). Le labour de la jachère ou rebinage (propre à Saint-Maur).

* BONEFICIUM FORMES : boneficium (DER), beneficium (DER). Service d'épandage de fumier ou prestation agricole inconnue ? HOMONYME : beneficium.

* BRACITORIUM FORME : bracitorium (BER). Une brasserie domaniale. Elle peut aussi servir de fourneau pour cuire le pain (pistrinum). C'est une source de revenu pour le seigneur  (Saint-Bertin). SYNONYME : camba, bratsina.

* BRATSINA FORME : bratsina (PRU). Une brasserie domaniale. Elle peut aussi servir de fourneau pour cuire le pain. C'est une source de revenu pour le seigneur  (région rhénane). SYNONYME : camba, bracitorium. Brasser de la cervoise. A Saint-Germain et surtout à Prüm cela constitue un service pour le seigneur (l'abbé ou la communauté de moines). Un breuil, un pré ou un verger clôturé par un mur de pierres sèches ou cimentées ou clôturé par une enceinte d'entrelacs. Il fait partie de la réserve seigneuriale et il doit être proche du centre d'exploitation domanial. 1) Le bonnier, mesure de surface utilisée en grande partie dans le bassin parisien et à l'ouest de celui-ci. Il est employé principalement pour évaluer des superficies de terres arables, mais aussi de prés et de bois. Il représente environ 1,3 ha. 2) Avec le verbe facere, il représente une prestation agricole : le lot-corvée (Voir Chapitre IV de la Maîtrise) mesuré en bonniers.

* CABALLICARE FORME : caballicare  (BER). 1) Chevaucher. 2) Verbe désignant un service de transport de produits légers ou de messagerie. 3) Effectuer un service militaire.

* CALCATORIUM FORMES : calcatorium  (PRU), caltorium (PRU). Pressoir ou un fouloir à raisin situé sur le centre d'exploitation domanial (terme propre à la région rhénane). SYNONYME : torcular.

* CAMBA FORMES : camba (REI, DER, BER, LOB, PRU), camma (REI), cambaca (DER). Une brasserie domaniale. Elle peut aussi servir de fourneau pour cuire le pain. C'est une source de revenu pour le seigneur. SYNONYME : bratsina, bracitorium. * CAMPANIA FORME : campania (MAU). Champ, pièce de terre de la réserve. SYNONYME : campus, campellus.

* CAMPELLUS FORME : campellus (GER). Champ, pièce de terre de la réserve d'un seul tenant. Peut-être une petite couture, ensemencée de céréales. SYNONYME : campania, campus, cultura.

* CAMPUS FORME : campus (GER, REI, MAU). 1) Champ, pièce de terre de la réserve d'importance variable (maiores, minores), ensemencée de céréales.. 2) Petit champ (GER). SYNONYME : campania, campellus.

* CAMSILIS FORME : camsilis  (GER, LOB, AMA, PRU), camsilus (GER), camisilis (PRU). Pièce de tissu, généralement du lin pour faire des chemises.

* CANONICA FORME : canonica (GER). Redevance à acquitter en vin dans quelques domaines de Saint-Germain et associée une fois au terme agraria. Contribution mal définie.

* CAPATICUM FORMES : capaticum (GER), capilitium (DER), cavaticum (GER), kavaticum (GER) ; de capite (GER, REI, AMA, PRU). Capitation. Cens personnel, indice de dépendance. Cette contribution est généralement fixée à quatre ou cinq deniers, notamment à Saint-Germain-des-Prés.

* CAPELLA FORMES : capella  (GER, REI, DER, MAU, PRU), cappella  (REI, AMA), capela (AMA). 1) Une chapelle domaniale. Elle est peut-être plus petite qu'une église. Elle ne semble pas pourvue de tous les droits paroissiaux, à la différence de l'ecclesia. Mais elle est intégrée au système d'exploitation domanial, par l'intermédiaire de prestations au  caractère souvent recognitif. 2) Oratoire. SYNONYME : oratorium.

* CAPLIM FORMES : caplim (GER, REI, DER), capplim (REI), caplinum (GER). 1) Service de coupe de bois. 2) Service d'abattage et de charrois de bois.

* CARNATICUM FORME : carnaticum (GER). Redevance en bétail au titre du droit d'ost. Contribution des tenanciers libres en principe pour la levée annuelle de l'ost royal. Terme propre à Saint-Germain. SYNONYME : hostilicium, hairbannus, cavalitium, herbaticum.

* CARRITARE FORME : carritare  (GER). Transporter (du vin) ?.

* CARROPERA FORMES : carropera (GER, REI, DER, MAU), caropera (GER, REI). 1) Tout travail avec un chariot. Les charrois en général. 2) Charrois effectués à l'intérieur du domaine. 3) Charrois effectués à l'extérieur du domaine. Carropera de vino  (SYNONYME : angaria, vinericia, magisca).

* CARRUCA FORMES :  carruca  (GER, LOB), carrua (MAU). 1) Instrument aratoire. Araire à roue ou charrue. 2) La charruée, l'étendue de terre que l'on peut mettre en valeur avec cet instrument aratoire. 3) Lot-corvée dans la vigne à Lobbes au 10e siècle. SYNONYME : aratrum.

* CARRUCARE FORME : carrucare  (REI). Charroyer, transporter. SYNONYME : trahere, vehere.

* CASA FORME : casa (tous sauf DER et LOB). La maison. Ce terme désigne souvent le corps principal d'habitation du centre d'exploitation du domaine (mansus in/dominicatus). SYNONYMES : domus, mansio, ocina.

* CASTICIA FORME : casticia (GER, BER). Les dépendances. Ce terme désigne souvent les bâtiments d'exploitation, des annexes du centre domanial (mansus in/dominicatus) ou de petites exploitations agricoles. Ils sont souvent liés à la casa. SYNONYME : edificium.

* CAVALITIUM FORME : cavalitium (DER). Terme propre à Montier-en-Der. 1) Contribution des tenanciers libres en principe pour la levée annuelle de l'ost royal. C'est une réquisition en chariots et en bœufs. Taxe de répartition permettant à l'abbaye de s'acquitter de son obligation de contribution pour l'armée. 2) Rachat du service de la contribution pour l'ost. SYNONYME : hostilicium, hairbannus, herbaticum, carnaticum.

* CELLA FORME : cella  (GER, LOB). 1) Petite exploitation agricole dépendante du centre domanial. 2) Dépendance, bâtiment annexe du centre d'exploitation domanial. HOMONYME : sella.

* CENSUS FORME : census  (tous, sauf AMA) ; censilis (GER), censistus (GER), censualis (LOB). 1) Le cens, l'ensemble des redevances, par opposition aux services (servitium). 2) Redevance touchant les tenures des dépendants. Elle est constituée de diverses charges à payer en nature ou numéraire. 3) Mansus censalis, terra censalis, censitus, censualis : tenure grevée en principe seulement de redevances, sans services. 4) Redevances d'un moulin (farinarium) ou d'une brasserie (camba) sur les produits utilisés dans la fabrication, souvent en céréales (par opposition à multura). Installer des clôtures ou entretenir des haies ou de barrières, à effectuer au centre domanial, autour du jardin, des prés, des champs en moisson (messis) et des vignes. SYNONYME : peditura, clausare, sepire.

* CLAUSURA FORMES : clausura facere (GER, REI) ; clausare (PRU). 1) Terme générique désignant une clôture (haie ou palissade). Elle entourait divers éléments de la réserve comme la cour, le jardin, les champs avant la moisson, la vigne. 2) Avec facere : service de clôture ou d'entretien de haies ou de barrières à exécuter au centre domanial, autour du jardin, des prés et des champs en moisson (messis). SYNONYME : peditura, claudere, sepire.

* COLLIGERE FORME : colligere  (tous, sauf MAU). Récolter, faner, moissonner, vendanger.

* COMPONERE FORME : componere (REI, PRU). Verbe désignant une des phases du travail du lin. Rassembler le lin. SYNONYME : parare linum.

* COLONIA FORMES : colonia (REI), colonica (REI). Un groupe de manses, faisant référence à une ancienne division du domaine en lots répartis à des colons (coloni). Dans les polyptyques, il semble ces ensembles sont habités par des personnes de toutes condition juridique. Ils doivent correspondre à des hameaux.

* CONCIDA FORME : concida (GER). 1) Petit bois (SYNONYME de silva parva, concida). 2) Taillis, par opposition à la haute futaie (silva grossa). SYNONYME de silva minuta.

* CONIADA FORME : coniada (GER). Une cognée, grosse hache utilisée pour fendre le bois.

* CONQUIRERE FORME : conquirere (GER, DER). Mettre en culture.

* CONSTRUERE FORME :  construere  (GER). Construire, entretenir des bâtiments.

* COOPERARE FORMES : cooperare (MAU). Moudre des céréales.

* COOPERIRE FORMES : cooperire (REI). Couvrir un bâtiment, réparer un toit. SYNONYME : coopertura facere. * COOPERTURA FORMES : coopertura (REI). 1) La toiture. 2) Coopertura facere : un service de couverture d'un bâtiment. SYNONYME : cooperire.

* COQUERE FORME : coquere  (PRU). 1) Cuisiner. 2) Faire le pain.

* CORBIS FORMES : corbis (LOB), corbus (REI). La corbe ou corbeille, mesure de capacité pour estimer l'épeautre (spelta), supérieure au muid. Un muid vaut 15 corbes à Lobbes et 12 à Reims et à Corbie.

* CORVADA FORMES : corvada (GER, REI, DER, PRU), curvada (GER), corrogata (REI), corbada (GER, MAU), curvata (GER), corvata (GER), conrogata (REI), curbada (GER). 1) Prestation de labour avec un attelage de bœufs sur les terres de la réserve. Ce travail s'effectue en commun avec les autres dépendants (synonyme de dies de bubus). 2) Service consistant à labourer et à semer (très rare). 3) Le champ labouré au moyen de cette prestation.

CULTURA FORME : cultura (GER, REI, LOB, MAU, PRU). Grande pièce de terre de la réserve d'un seul tenant, ensemencée de céréales. SYNONYME : campellus, campus.

* CURARE FORME : curare (MAU). Nettoyer (l'étable). Prestation à caractère servile.

* CURTIS FORMES : curtis (GER, REI, DER, PRU), cortis (REI) ; curtilis (GER, PRU). 1) La cour d'une ferme. 2) Curtis dominica : le centre d'exploitation domanial, constituant une ferme domaniale, composée d'un logis, de bâtiments annexes, d'une cour et souvent entouré  par une enceinte. C'est souvent le centre de " gestion " du domaine, où les paysans dépendants amènent leurs redevances et prennent parfois leurs ordres. 3) Un domaine. SYNONYME : villa (sens 2).

* CUSTODIRE FORME : custodire  (BER, MAU,PRU). 1) Garder les troupeaux. 2) Surveiller le centre d'exploitation. SYNONYME : viligare, wactare.

* DARE FORME : dare  (GER, BER, LOB, AMA, PRU). Donner. Verbe annonçant une redevance. Devoir, acquitter. Verbe annonçant une redevance ou un service.

* DECANIA FORME : decania (GER). Décanie ou doyennée. Circonscription d'un doyen (decanus). C'est une division d'un groupe domanial, à Saint-Germain-des-Prés, dont la gestion est mis sous la responsabilité d'un doyen, un agent domanial qui est chargé d'assister le maire (maior) dans l'administration du domaine. Dîme. Contribution proportionnelle, correspondant au dixième du revenu du travail personnel d'un dépendant. SYNONYME : araticum.

* DEXTRUM FORME :  dextrum (GER). 1) mesure de superficie employée à Saint-Germain-des-Prés, inférieure à 9 journaux (jornalis). Il représenterait 1/25 de l'arpent selon Benjamin Guérard. 2) Lot-corvée : parcelle de la réserve mesurée en dextrum, exploitée par un tenancier au profit exclusif de son seigneur.

* DIES FORME : dies (présent dans tous les polyptyques). Prestation de travail déterminée en journée(s), généralement deux ou trois par semaine, ou en série(s) de jours (voir aussi noctes) exigés des tenanciers pour la mise en valeur de la réserve ou pour des travaux diverses au profit du seigneur. C'est une obligation de travail, un service dont les modalités dépendent souvent de l'arbitraire seigneurial, notamment quand le terme est employé seul. Il revient au seul bénéfice du seigneur mais il est limité dans le temps et parfois à un lieu. Dies de bubus : la corvée de labour (synonyme de corvada).

* DIURNALIS FORME :  diurnalis (REI). 1) Le journal, mesure de superficie, inférieure à la mappa. Terme propre à la région rémoise. 2) Lot-corvée : parcelle de la réserve mesurée en journaux, exploitée par un tenancier au profit exclusif de son seigneur. SYNONYME :  jornalis.

* DOMINICATUS FORME :  dominicat-us, -a, -um (tous sauf PRU)  SYNONYME : indominicatus (se reporter à ce terme).

* DOMINICUS FORME :  dominic-us, -a, -um (GER, REI, DER, MAU)  Adjectif désignant l'appartenance d'un bien (bâtiment, terres, matières ...) au seigneur. * DOMINIUM FORME :  dominium (GER). Nom désignant la propriété totale, la possession complète d'un bien. * DOMUS FORME : domus (REI, LOB). Une maison. Souvent le logis principal du centre d'exploitation du domaine (mansus dominicatus). SYNONYMES : casa, mansio, ocina. Donner, faire don.

* DOS FORMES : dos (GER), dodolitium (LOB). La dotation attribuée à une église pour son entretien et celle de son desservant. Elle est constituée de biens fonciers ou de petites exploitations avec leurs dépendants, exploitant ses possessions à son profit.

* DUCERE FORME : ducere  (tous, sauf LOB et AMA). Conduire un chariot vers une destination (comme service de charroi). SYNONYME : pergere, vadere.

* EBDOMADA FORME :  ebdomada  (GER, REI, LOB, PRU). 1) Le service de travail hebdomadaire, complétant souvent le terme dies (facere dies X). 2) Prestation de travail durant une semaine, soit sept jours consécutifs. SYNONYME : septimana.

* ECCLESIA FORMES :  ecclesia (tous sauf AMA), aecclesia (GER, MAU, REI). Une église domaniale, privée et probablement paroissiale (ecclesia parrochialis), comprise dans le système d'exploitation domanial. Une dot (dos), constituée de biens fonciers ou de petites exploitations dépendantes, lui est attribuée pour son entretien et celle de son desservant. SYNONYME : basilica.

* EDIFICIUM FORME : (a)edificium  (GER, REI, LOB, MAU, AMA). Un bâtiment, édifice quelconque. Ce terme désigne souvent les dépendances du centre domanial (mansus in/dominicatus) ou de petites exploitations agricoles. Il est souvent lié à la casa. SYNONYME : casticia.

* EMENDARE FORME : restaurare (REI). Réparer, rénover, entretenir un bâtiment. SYNONYME : renovare, restaurare.

* ERPIARE FORME : erpiare (PRU). Verbe désignant un travail de la terre. Labourer ou défricher ?

* EXARTUS FORME : exartus (DER). Essart, terre défrichée et récemment mise en culture (DER). SYNONYME : styrps, sartum.

* EXCUTERE FORME : excutere  (GER, REI, PRU). Battre le blé. SYNONYME : flagellare, triturare, battere, scutere.

* EXPANDERE FORME : expandere (MAU). Expandere fimum : épandre du fumier. SYNONYME : fimare, trahere fimum.

* EXTIRPARE FORME : extipare (DER). Arracher, défricher. SYNONYME : styrpare.

* FABRICINA FORME : fabricina  (GER). Une forge, liée au centre d'exploitation domanial.

* FACERE FORME : facere (tous). Effectuer une prestation de travail.

* FACTUS FORME : factus  (MAU). Un manse, une exploitation rurale dépendante (particulier au bref de Miré dans MAU). SYNONYME : mansus.

* FALX FORME : falx  (PRU). Une faux ou une faucille pour faucher le foin et probablement aussi pour moissonner. Un moulin à eau domanial. Il constitue une source de revenu pour le seigneur. SYNONYME : molendinum, molinum.

* FEMORALIA FORME : femoralia  (PRU). Un atelier de travail féminin, probablement de tissage, situé près du centre d'exploitation domanial (à Prüm). SYNONYME : genicia (Capitulare de villis).

* FISCUS FORME : fiscus  (GER). 1) domaine, synonyme de villa. 2) Fiscus dominicus : la réserve seigneuriale.

* FIMARE FORME : fimare (PRU). Fumer une terre. SYNONYME : expandere fimum, trahere fimum. * FLAGELLARE FORME : flagellare  (PRU). Battre le blé. SYNONYME : battere, triturare, excutere, scutere.

* FODERE FORME : fodere (GER, MAU, PRU). Bêcher dans les champs (labour à la main) ou dans la vigne.

* FORESTUM FORME : forestum (PRU). La " forêt ", le bois réservé à l'usage du seigneur, par opposition à la silva communis. SYNONYME : silva foresticula.

* FOSSORIUM FORME : fossorium  (GER, PRU). Instrument pour labourer à la main. Une bêche ou une houe.

* GLAVIS FORME : glavis (PRU). 1) Un tas de bois servant de combustible (bûcher). 2) Du bois pour ériger des clôtures.

* GRANEA FORMES : granea  (REI), granica (MAU). Une grange. SYNONYME : granarium (postérieur, fin du 10e siècle).

* HAIRBANNUS FORMES : hairbannus (MAU), airbannus (GER). Contribution des tenanciers libres en principe pour la levée annuelle de l'ost royal. C'est une réquisition en chariots et en bœufs. Taxe de répartition permettant à l'abbaye de s'acquitter de son obligation de contribution pour l'armée.  Il désignait originellement une amende pour ceux qui échappaient à l'ost puis le rachat du service militaire. SYNONYME : hostilicium, cavalitium, herbaticum, carnaticum.

* HERBATICUM FORMES : herbaticum (GER, DER), erbaticum (GER). Redevance en bétail au titre du droit d'ost. Contribution des tenanciers libres en principe pour la levée annuelle de l'ost royal. SYNONYME : hostilicium, hairbannus, cavalitium, carnaticum.

* HIBERNATICUM FORMES : hibernaticum (GER, REI, LOB, AMA), ivernaticum (MAU), ibernaticum (GER). 1) L'hivernage. Les labours et les semailles d'hiver, effectués généralement en octobre . 2) L'hivernage. La sole (satio) où sont semées les céréales d'hiver. SYNONYMES : waim, automnus. 1) Hospice, originellement tenure d'un hôte ecclésiastique (hospes). Il est souvent attribué en dotation à une église domaniale pour l'entretien du bâtiment et du desservant. 2) Petite exploitation rurale dépendante se distinguant du régime du manse. 3) Hospicium absum : état provisoire d'un hospice sans exploitant fixe. Contribution des tenanciers libres en principe pour la levée annuelle de l'ost royal. C'est une réquisition en chariots et en bœufs. Taxe de répartition permettant à l'abbaye de s'acquitter de son obligation de contribution pour l'armée. SYNONYME : hairbannus, cavalitium, herbaticum, carnaticum.

* INCIDERE FORME : incidere (PRU). Tailler la vigne.

* INDOMINICATUS FORME : indominicat-us, -a, -um (tous sauf REI et AMA)  Adjectif qualifiant un bien appartenant au domaine. Voir mansus, terra, ecclesia. SYNONYME : dominicatus.

* JORNALIS FORMES : jornalis (tous sauf AMA), jurnalis (BER, PRU). 1) Le journal, mesure de superficie, inférieure au bonnier, à l'ansange et probablement à l'arpent. Il contient 50 perches à Montier-en-Der. C'est étymologiquement une étendue de terre labourée en un jour. Dans les textes, il mesure tout les biens fonciers. 2) Lot-corvée : parcelle de la réserve mesurée en journaux, exploitée par un tenancier au profit exclusif de son seigneur. SYNONYME :  diurnalis.

* JUCTUS FORME : juctus (MAU) L'arpent, mesure de superficie pour les vignes et les prés. Terme employé Anjou (Miré, Maine-et-Loire). SYNONYME : aripennum (GER, MAU).

* JUGERUM FORMES :  jugerum (PRU), jugum (PRU). 1) Le jugerum ou l 'arpent, employé uniquement à Prüm. Mesure de superficie utilisée pour définir des étendues de terre seulement. Il semble se distinguer de l'arpent de vigne et de pré (aripennum) utilisé en région parisienne et il se rapproche du bonnier (bunuarium) et de la mappa. 2) Lot-corvée, parcelle de la réserve mesurée en jugerum et dont un tenancier doit effectuer tous les travaux agricoles au profit exclusif du seigneur auquel il dépend.

* LABORARE FORME : laborare (GER,DER). 1) Travailler. Effectuer toutes prestations de travail. 2) Labourer, à la main. 3) Cultiver.

* LADMEN FORME : ladmen  (BER). Fusée de lin (lino fusa), propre au polyptyque de Saint-Bertin. Elle constitue à la fois une redevance (solvere) et un service (facere).

* LAVARE FORME : lavare (PRU). Laver la laine des moutons (vervex).

* LEUGA FORMES : leuga (REI, DER), leuva (GER, MAU), leva (GER), legua (GER), leoa (GER). 1) La lieue, mesure de distance. 2) La lieue, mesure d'arpentage des bois.

* LEVARE FORME : levare  (MAU). Levare fimum : soulever du fumier, épandre du fumier. SYNONYME : fimare, expandere fimum, trahere fimum.

* LIBRA FORME : libra (GER, LOB, AMA, PRU). 1) La livre, monnaie de compte. 2) La livre, mesure de poids. Celle qui est citée dans les polyptyques est probablement divisée en 12 onces, telle celle imposée par le Concile d'Aix-la-Chapelle en 816.

* LIGARE FORME : ligare (PRU). Attacher les jeunes pieds de vignes.

* LIGNARIUM FORMES : lignarium (REI, DER, MAU, PRU), lignaricia (GER), lignericia (GER), lignaticum (MAU). Droit d'usage du bois mort. Contribution de bois à brûler (voir aussi glavis).

* LUCUS FORME : lucus (GER). 1) Jeune bois. 2) Petit bois enclos, proche du breuil (broilum).

* MAGISCA FORMES : Magisca (GER), magisqua (GER). Charroi à longue distance s'effectuant au mois de mai. Transport de voliges (axilis) propre à Saint-Germain-des-Prés. SYNONYME : carropera, angaria.

* MANOPERA FORMES : manopera (GER, REI, DER), manuopera (GER, LOB), manus opera (GER, LOB), mannopera (GER). 1) Prestation de labourage à la main (bêchage), complémentaire du service de corvada en particulier à Saint-Germain. 2) Tout travail de main d'œuvre.

* MANSELLUS FORME : mansellus (GER, DER, LOB). Petit manse. SYNONYME : mansura, mansus.

* MANSIO FORME : mansio (REI, LOB, MAU). 1) La maison. Ce terme désigne souvent le corps principal d'habitation du centre d'exploitation du domaine (mansus in/dominicatus). 2) Une tenure composée probablement d'une maison et d'un lopin de terre, dans le rémois. SYNONYMES : domus, casa, ocina.

* MANSUS Formes : mansus (GER, REI, LOB, MAU, AMA, PRU), mansum (DER, BER, PRU). - Mansus : un manse.    1) Une exploitation rurale, une ferme, tenu par un ou plusieurs foyers.        2) Unité d'imposition des charges domaniales. - Mansus in/dominicatus : le centre d'exploitation du domaine, composé de divers bâtiments d'habitation et d'exploitation agricole, de dépendances avec une cour entouré d'une palissade et souvent un jardin attenant.  Par extension, le terme peut désigner la réserve seigneuriale du domaine, composée du centre d'exploitation et de biens fonciers, surtout des champs, du bois, des prés et souvent de la vigne. - Mansus ingenuilis : tenure supportant originellement les charges incombant à un tenancier de condition libre. Très fréquent. Exploité par n'importe quel dépendant, quel que soit son statut juridique. - Mansus lidilis : tenure supportant originellement les charges incombant à un tenancier de condition lidile (entre le statut libre et servile). Exploité par n'importe quel dépendant, quel que soit son statut juridique. - Mansus servilis : tenure supportant originellement les charges incombant à un tenancier de condition servile, dont le caractère était souvent arbitraire. Exploité par n'importe quel dépendant, quel que soit son statut juridique. En général plus petit que le manse ingénuile. - Mansus carroperarius, manoperarius : autre type d'appellation du manse ingénuile et du manse servile, dans les domaines de Saint-Maur. - Mansus ministerialis : manse réservé à un agent domanial et dont les charges sont adaptées à ses fonctions. - Mansus paraveradus, scararium : manses dont les tenanciers sont spécialisés dans les prestations de transports et dont les autres charges sont adaptées. - Mansus censilis : tenure devant essentiellement un cens en nature ou en numéraire. - Dimidius mansus, quartam partem de manso, quartarium : partage (mansus dispertitus), fractions de manse, dont les charges sont adaptées à la division. Le demi-manse est plus courant, notamment en région parisienne, alors que le quartier est plus développé en région rhénane, à la fin du 9e siècle. Par opposition au manse " entier " (mansus integer, plenaria). - Mansus absus, apsus : 1) manse inoccupé ou occupé irrégulièrement par un tenancier fixe, état de vacance provisoire. Son exploitation peut être intégrée provisoirement avec celle de la réserve, à moins que quelques tenanciers s'en occupe. Par opposition au mansus vestitus.     2) Terre récemment défriché avec ou sans habitation. Par opposition au mansus vestitus.    3)  Terre inculte (cas rare). Par opposition au mansus vestitus. - Mansus vestitus :  1) manse tenu régulièrement par un tenancier officiel. Par opposition au mansus absus. 2) manse avec une habitation. Par opposition au mansus absus. - Mansus desertus : manse abandonné. SYNONYME : factus.

* MANSURA FORME : mansura (GER). Petit manse. SYNONYME : mansellus, mansus.

* MAPPA FORMES : mappa (GER), n/mapatica (MAU). 1) Mesure de surface propre à la région rémoise, utilisée pour évaluer les terres cultivables, les prés, les vignes et les bois. 2) Un lot-corvée, mesuré en mappae.

* MARISCUM FORME : mariscum (GER). Un marais.

* MATERIAMEN FORMES : materiamen (REI, DER, PRU), matrimen (PRU). Du bois de construction.

* MESSIS FORME : messis  (GER, REI, DER, MAU, PRU).  1) Le champ dont les céréales sont encore sur pied, non moissonné. 2)  La moisson (période).

* METERE FORME : metere  (PRU). Metere fenum : faucher le foin. SYNONYME : secare.

* MODIUS FORME : modius (tous). 1) Mesure de capacité pour tout solide ou liquide, variant entre 40 et 55 litres, pour la fin du 8e siècle et le 9e siècle 2) Mesure d'arpentage, l'étendue que l'on estime selon l'ensemencement en grains ou la production en vin.

* MOLENDINUM FORME : molendinum (terme postérieur à GER, sinon présent à REI, DER, LOB, PRU). Un moulin à eau domanial. Il constitue une source de revenu pour le seigneur. SYNONYME : farinarium, molinum. A la fin du 9e-10e siècle, area molendini.

* MOLINUM FORME :  molinum (BER, AMA). Un moulin à eau domanial. Il constitue une source de revenu pour le seigneur. SYNONYME : farinarium, molendinum.

* MULTURA FORMES :  multura (GER), moltura (GER). Le droit de mouture. Les droits pris par l'abbaye sur la réduction des grains de céréale en farine (terme spécifique à Saint-Germain).

* MUNDARE FORME : mundare (PRU). Nettoyer, bêcher le jardin.

S. Guérault / SPIP et squelettes de J.-S. Barboteu NONO 1.7.8
HTML valide CSS valide spip